Que savoir sur un orteil foulé

L’orteil foulé est une blessure courante qui peut survenir pour de nombreuses raisons et toucher des personnes de tous âges. Les orteils foulés sont souvent tendres et douloureux, mais il est toujours possible de les déplacer.

Les orteils contiennent des articulations qui permettent à une personne de marcher, courir, sauter et faire d’autres activités. Des bandes de tissus appelés ligaments entourent chaque articulation de l’orteil. Les ligaments relient les os des orteils et permettent à ces chiffres de bouger.

Il est conseillé de consulter un Podologue à Lyon pour vérifier si l’orteil est foulé ou cassé. Le médecin peut effectuer un examen physique, poser des questions sur la cause de la blessure et éventuellement demander des tests médicaux, tels que des radiographies.

La plupart du temps, les gens peuvent soigner un orteil foulé à la maison.

 

 

Symptômes

 

Une entorse peut affecter n’importe laquelle des articulations des orteils. Les quatre petits orteils ont chacun trois articulations, tandis que le gros orteil en a deux.

Les symptômes d’un orteil foulé comprennent généralement:

  • douleur aux orteils, surtout en marchant
  • difficulté à bouger l’orteil
  • gonflement
  • ecchymoses
  • lancinante ou tendresse

L’ampleur de la douleur, de l’enflure et d’autres symptômes dépendra de la gravité de l’entorse. L’on classe les entorses en trois catégories. Ceux-ci inclus:

Grade 1: entorse légère. Une légère entorse implique un étirement du ligament et éventuellement des déchirures microscopiques. Les symptômes comprennent généralement une certaine sensibilité et un léger gonflement.

Grade 2: entorse modérée. Le ligament a une déchirure partielle. L’enflure et la sensibilité peuvent être plus visibles et douloureuses que dans une entorse de grade

Grade 3: entorse sévère. La blessure peut avoir complètement déchiré le ligament. L’enflure, la douleur et la sensibilité sont importantes.

 

 

Les causes

Un orteil foulé résulte souvent de blessures et d’accidents qui plient trop l’orteil ou l’étendent au-delà de sa plage naturelle. Ces accidents peuvent inclure:

  • écraser l’orteil sur le sol, ce qui pourrait prolonger l’orteil sous le pied
    se coincer l’orteil sur quelque chose en marchant ou en courant, ce qui pourrait le faire se tendre ou se tordre
  • trébucher en marchant ou en courant, ce qui pourrait plier l’orteil vers le bas ou sous le pied
  • Un orteil foulé est également une blessure sportive courante.

 

Orteil gazon

L’orteil en gazon est une blessure à la première articulation du gros orteil, appelée articulation métatarso-phalangienne. L’articulation relie le gros orteil au reste du pied.

Les orteils en gazon se produisent généralement lorsqu’une personne plie les orteils trop loin vers le haut, comme lorsqu’elle pousse pour courir ou grimper. En combinaison avec la pression de poussée, cette hyper-extension de l’articulation peut provoquer une entorse.

Ce type d’entorse tire son nom car il se produit souvent dans des sports comme le football, où le joueur est sur un gazon artificiel. Le gazon artificiel est souvent plus dur que l’herbe naturelle. Selon certaines estimations, jusqu’à 45% des joueurs de football professionnels connaissent l’orteil en gazon, et consultent un Podologue pour sportif.

Cependant, tout le monde peut avoir un orteil en gazon, y compris les personnes qui ne font pas d’exercice sur du gazon artificiel. Les personnes qui poussent fort pour commencer à courir sur une piste peuvent potentiellement développer un orteil en gazon.

 

 

Entorses vs fractures

 

Il y a un chevauchement entre les causes d’un orteil foulé et celles d’un orteil fracturé.

Certains accidents ne causent généralement que des orteils cassés, pas des orteils foulés. Par exemple, laisser tomber un objet lourd sur les orteils pourrait fracturer un os de l’orteil, mais il est peu probable qu’il affecte les ligaments.

Cependant, un orteil peut se casser ou se fouler si une personne trébuche et tombe, subit une blessure sportive ou étend son orteil de façon excessive.

Frapper l’orteil sur un objet dur, comme un mur ou un meuble, peut également provoquer des blessures, selon que la force de l’impact frappe l’os ou étire le ligament de l’orteil.

 

 

Traitement

Dans la plupart des cas, une entorse de l’orteil ira mieux avec des soins à domicile appropriés. Les entorses légères qui n’ont pas déchiré le ligament répondent généralement bien au traitement à domicile standard, comme la technique RICE. Ce traitement implique:

  • Du repos. Évitez de faire l’activité qui a causé l’entorse, comme courir ou faire du sport. S’il vous fait mal de marcher sur l’orteil foulé, essayez de rester à l’écart du pied jusqu’à ce qu’il se sente mieux.
  • La glace. L’utilisation de sacs de glace peut aider à réduire l’enflure et la douleur.
    Compression. Tapoter l’orteil foulé sur un orteil sain adjacent peut être utile.
  • Utilisez du ruban médical pour «envelopper» les orteils ensemble, en vous assurant que l’enveloppe est ferme mais pas trop serrée. Tapoter les orteils peut fournir à l’orteil blessé un soutien et une stabilité supplémentaires.
  • Élévation. Mettre le pied sur un repose-pied ou le soulever du sol peut soulager une partie de l’enflure et de la douleur, et peut aider à la guérison.

 

Beaucoup de gens trouvent également un soulagement en utilisant des analgésiques. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que l’ibuprofène et le naproxène, peuvent aider à soulager la douleur et à réduire l’enflure et l’inflammation. Les personnes ayant des problèmes de santé devraient demander à un médecin avant de prendre des médicaments.

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez ici pour en voir d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*